Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine

Le forum francophone de tous les amateurs de cette pratique cycliste
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Camping sauvage

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Steph753
*


Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2017

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 17:01

Bonjour.

Avant propos : oui le camping sauvage est très souvent interdit en France (mais pas toujours). Et OUI ça me parait hyper important si on fait malgré tout du camping sauvage de ne surtout pas laisser la moindre trace de son passage (par respect pour tous).

L'été dernier, et l'été d'avant (et peut-être légèrement l'été d'avant encore), j'ai fait un peu de camping sauvage dans le sud est de la France, arrière pays niçois, vallée de la Roya. J'ai été tres surpris que le paysage du camping sauvage n'est plus du tout comme celui que j'ai connu dans les années 80 : aujourd'hui TOUT est clôturé. Sur certains aspects, ça peut se comprendre (totalement compréhensible que ceux qui sont propriétaire des terrains en ont marre de retrouver des papiers WC sur leur terrain). Mais ça m'a semblé tristounet et surtout inconfortable ! (galère galère de trouver un endroit!)

Je me suis renseigné auprès d'autres personnes et ils font le même constat : très difficile de se trouver un petit coin où dormir juste le temps entre le coucher du soleil et le lever.

Je sollicite vos retours d'expérience sur ce sujet. Qu'avez-vous constaté en terme de difficulté/facilité de trouver un endroit gratuit (et serein) où dormir ?


Car contrairement aux années 80, aujourd'hui on trouve des matériels de bivouac très légers (pour DEUX personnes, température mini 0°C, tente fermée + matelas + sac de couchage = légèrement moins de 1.4Kg). Dans les zones "à pieds" (ou accessible à VTT par exemple forêt) c'est facile à utiliser, mais sur le bord de la route je m'interroge.

Ou, pensez-vous que c'est facile (et fréquent) de s'arrêter n'importe où à vélo pour frapper à la porte de n'importe quel propriétaire de terrain pour demander si on peut s'installer sur son terrain, juste une nuit, du coucher au levé du soleil, sans laisser la moindre trace ? (j'en doute, mon opinion me dit que c'est possible mais rarement : je vous demande là aussi vos retours d'expériences)

Au plaisir de vous lire. Smile

Revenir en haut Aller en bas
olivier26
Accro du forum
olivier26

Messages : 6024
Âge : 65
Localisation : Buis les Baronnies !
VPH : ICE Trike VTX Black, Sokol A1, Métabike,Fate Bique Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 17:24

Il m'est arrivé, en août dernier, de trouver porte close au camping municipal de Ste Affrique, alors que sur Google il était officiellement ouvert. Tous simplement, la municipalité ne l'a pas signalé.
On venait de faire une grosse étape, pas question d'aller plus loin, surtout que le plus loin était vraiment loin loin.
Alors on a repéré sur Google Maps en mode vue aérienne un petit terrain sur l'autre rive de la rivière,La Sorgue. Nous y sommes allés, et nous avons trouvé des gens en train de prendre l'apéro chez eux, en face du petit terrain qui leur appartenait. On leur a demandé si on pouvait camper, en leur expliquant que le Camping Municipal était fermé, et ils nous ont accueillis comme des princes, en nous proposant de prendre de l'eau au robinet extéieur de leurmaison, et de nous servir en fruits dans le verger parce que de toute façon il y en avait bien de trop pour eux.
On a passé une nuit au calme, le lendemain on a laissé bien évidemment le terrain au moins aussi propre qu'on l'avait trouvé, et une bouteille de vin en guise de remerciement.
Super expérience.
Je pense qu'il doit être possible de faire de même dans les petits bleds, en demandant aux gens si on peut squatter un carré de prairie. Les personnes avec qui l'on discute lorsque l'on se déplace à vélo sont souvent surprises, parfois admiratives, et dans l'immense majorité des cas bienveillantes.
Je profite de ce post pour dire qu'en ce moment, avec le couvre-feu, c'est la période idéale pour le cyclo-camping en sauvage: on s'arrête un peu avant 18h, on se plante (planque?) dans un coin tranquille, et on est sûr que personne ne viendra vous déranger jusqu'au matin...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, modifié Olivier26
Revenir en haut Aller en bas
http://oliviercresson.free.fr
velormes
***
velormes

Messages : 201
Âge : 64
Date d'inscription : 21/08/2014

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 18:06

Hello. J'ai fait mon premier voyage à vélo en Aout dernier. Un voyage strictement "initiatique", au premier jour de ma nouvelle période de "salaire à vie"... De la Lorraine à la Bretagne nord, en passant par la Bourgogne, la Loire et la Vendée, 2000km de bonheur et surtout 23 nuits en bivouac. Pas une longue expérience, donc, mais quelques enseignements retenus. Je n'ai jamais eu aucun mal à trouver un petit coin de campagne où m'abriter derrière un bosquet ou une haie, à distance du chemin. Je n'ai, bien sûr, laissé aucune trace de mon passage. Facile pour les papiers et autres emballages. Pour le reste, on ne peut que recommander la lecture du célèbre "comment chier dans les bois" (ouvrage plus sérieux que le titre ne le laisse entendre). Je n'ai donc pas eu à demander une quelconque autorisation et c'est heureux car je n'avais, lors de ce petit périple, aucune intention de faire des rencontres. J'ai dormi une nuit au bord d'un parking de super-marché près de St Jean de Mont (pas le top, je le reconnais) et une autre entre la Loire et un chemin de balade vespérale sans ennuis.
J'ai été tellement séduit que je recommence cette année, fin Avril sans doute, et dans d'autres dispositions. Le parcours sera plus libre et, en allant vers le sud (objectif Perpignan) je risque d'être confronté à ce que tu évoques dans les zones touristiques (que je tâcherai d'éviter au max). J'avoue ne pas savoir comment je me débrouillerai. Le bivouac (établissement du camp entre coucher et lever du soleil officiel) n'étant officiellement interdit que dans certains parcs et sur les propriétés privées, j'ai quand même l'impression qu'on peut souvent trouver un petit coin où se cacher, entre chiens et loups, même si, je le concède, beaucoup de terrains ont un propriétaire.  Et puis, j'apprendrai peut-être à demander...

Je suis étonné par le poids de ton matériel de bivouac. Tente 2P , matelas et SdC confort à 0° pour moins de 1,4kg ça ne fait pas lourd et je suis déjà au-dessus avec ma Lanshan 1 pro et mon sac en duvet (pourtant assez légers). C'est un peu HS, mais peux tu nous donner quelques détails à ce sujet ?


Dernière édition par velormes le Mer 17 Fév 2021, 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rico
Accro du forum
rico

Messages : 4585
Âge : 49
Localisation : Fresne Léguillon
VPH : Bacchetta hybride avec freins, Baron
Date d'inscription : 12/08/2006

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 18:12

Citation :
c'est la période idéale pour le cyclo-camping en sauvage: on s'arrête un peu avant 18h, on se plante (planque?) dans un coin tranquille, et on est sûr que personne ne viendra vous déranger jusqu'au matin...
Camping sauvage Cool
Revenir en haut Aller en bas
cebd
Accro du forum
cebd

Messages : 3272
Date d'inscription : 18/07/2011

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 19:07

Bonsoir,
Je n'ai jamais planté la tente dans un camping.
En dehors des villes, en zone agricole, ou en haut des cols , on trouve toujours des zones où dormir.
Sur le canal du midi, 10 minutes après le moment où j'ai envie de me poser, je trouve un endroit.
Si je ne trouve pas , c'est rare, je soupe dehors et je plante dès qu'il fait nuit.
Il y a beaucoup de maisons ou de vielles fermes abandonnées et les jardins ont de belles pelouses.
Le granges sont commodes quand il pleut ça évite de sécher la tente.
Comme pour l'eau ,il suffit de demander et les gens sont très accueillant.
Le plus important est de dire "Bonjour" le premier, quand quelqu'un passe, si on est déjà installé!
l'année suivante ils sont encore plus accueillants...
Les vergers sont parfaits avec les pelouses entre les arbres.
Le forets aussi ont leur charme . à Font Romeu il y a des sangliers qui ont envie de manger la nourriture qui est dans la tente...

Camping sauvage Dsc09418+
Revenir en haut Aller en bas
Steph753
*


Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2017

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 20:36

velormes a écrit:

(...)
Je suis étonné par le poids de ton matériel de bivouac. Tente 2P , matelas et SdC confort à 0° pour moins de 1,4kg ça ne fait pas lourd et je suis déjà au-dessus avec ma Lanshan 1 pro et mon sac en duvet (pourtant assez légers). C'est un peu HS, mais peux tu nous donner quelques détails à ce sujet ?

Aucun problème pour le HS, et volontiers pour partager les trouvailles Smile
Il ne s'agit pas de mon matériel actuel (bien que pas mal léger sur certains aspects mais perfectible), mais de matériels qui me fait de l'oeil depuis plusieurs années (et cette année je suis très tenté de céder à la tentation).

Et, précision, j'ai bien dit que 1.4Kg c'est le poids du matériel pour deux personnes.

* Tente pour deux personnes, fermée avec moustiquaire et double entrées : 539g
* matelas n°1, température limite du sol = 0°C : 250g
* matelas n°2, température limite du sol = 0°C : 250g
* sac de couchage pour deux personnes, température limite -1°C : 593g pour personnes de maximum 1.83m

Total pour deux personnes : 1632g
( scratch bizarre, j'avais calculé 1.4Kg  scratch )

En randonnée à pieds on utilise des bâtons de marche ... lesquels servent pour maintenir la tente montée. Dans le cadre de la pratique du vélo, le kit autoportant (290g) sera une solution plus légère encore.

A noter que je n'utilise plus de piquet depuis que j'ai découvert la technique du petit bout de ficelle qui fait un noeud sur une petite pierre ou petite branche et qu'on met ensuite par dessus plein de grosses pierres : ultra efficace, plus nécessaire d'avoir des piquets.

Il existe deux autres solutions mais qui sont plus lourdes (mais qui ont leurs avantages) :
- Bivy : prends très peu de place au sol, ultra discret, mais moins confort dont pas possibilité de faire un repas abrité de la pluie. La tente Zpacks est une solution plus légère.

- hamac (205g) + moustiquaire (380g)  + tarp (330g) : plus intéressant s'il n'y a pas de place au sol suffisamment grande pour la tente et lorsqu'il y a plein d'arbres (ou même un poteau métallique), total 915g par personne. Inconvénient : hors été ou en dessous de 2000m d'altitude, il faut en supplément une sorte de sac de couchage pour le dessous de hamac (car le froid par le dessous Brrrr : le matelas gonflable ne suffit pas)
Revenir en haut Aller en bas
el gato
Accro du forum
el gato

Messages : 9658
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 21:09

Le camping sauvage ne se réduit pas à dormir ; manger, c'est facile, se laver est un peu plus complexe.
Après avoir transpiré toute la journée, dormir poisseux est pour moi impensable. Laver les vêtements, aussi, parce que remariner dans la même sueur plus de 2 jours de suite c'est niet.
Pour le lavage corporel j'ai donc testé une rivière, et une outre de 4 litres remplie dans les cimetières, au milieu des bois.

Et pour le couvre-feu à 18h, ben non on n'est pas tout à fait tranquille : les chasseurs échappent à toutes restrictions. Ainsi au milieu de mes ablutions à une époque sans couvre-feu, une biche a traversé le petit campement, suivie par des chiens puis des chasseurs.

La bassine pliante me semble indispensable pour l'autonomie lessive. Les cimetières restent l'allié précieux pour s'approvisionner en eau, testé l'été dernier, dans un cimetière très à l'écart du village, c'est très bien pour la discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyclociel.com
Steph753
*


Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2017

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 21:23

el gato a écrit:

La bassine pliante me semble indispensable pour l'autonomie lessive.

J'ai pu l'essayer et c'est franchement bien (49g parait-il) => https://www.randonner-leger.com/vaisselle/700-bassine-souple-etanche-10-litres-sea-to-summit.html



el gato a écrit:

Et pour le couvre-feu à 18h, ben non on n'est pas tout à fait tranquille : les chasseurs échappent à toutes restrictions. Ainsi au milieu de mes ablutions à une époque sans couvre-feu, une biche a traversé le petit campement, suivie par des chiens puis des chasseurs.

C'est d'autant plus important à rappeler (merci) que d'autant plus, eux, en cette période, ils vont encore moins hésiter que d'habitude (c'est pour dire ! Rolling Eyes ) à tirer sur un buisson qui bouge (au cas où ça ressemblerait à un sanglier Rolling Eyes ) car de toute bonne foi ils diront qu'en période de couvre-feu ils ne s'attendaient pas à voir un humain.
Ne perdez pas de vue que beaucoup d'entre-eux (pas tous) n'aiment pas les cyclistes qui gênent leur divertissement, et qu'en dehors du couvre-feu ils ne risquent pas grand chose à tirer malencontreusement sur quelqu'un. Si cela se produisait en horaire de couvre-feu des politiciens se feraient une joie de médiatiser l'histoire de ces criminels en camping seul dans la foret.

Bref, soyez prudents.
Revenir en haut Aller en bas
olivier26
Accro du forum
olivier26

Messages : 6024
Âge : 65
Localisation : Buis les Baronnies !
VPH : ICE Trike VTX Black, Sokol A1, Métabike,Fate Bique Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyMer 17 Fév 2021, 22:54

Pour les chasseurs, ce n'est pas tout à fait exact:
Citation :
Nous avons la confirmation, via la Fédération Nationale des Chasseurs, qu'une dérogation au couvre-feu à 18h00 est possible pour la chasse du grand gibier (cerf, chevreuil et sanglier) et la destruction des ESOD.

Ainsi, si et seulement si, vous ne pouvez pas respecter l'heure du couvre-feu en raison d'éléments en lien avec la mission d'intérêt général que représente la régulation des populations susvisées (exemple : récupération des chiens après la battue, ramassage des animaux prélevés, etc...), vous devez renseigner une attestation dérogatoire en cochant le cas n°6 : « Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ».
Autrement dit, on ne tire pas après 18h, on ramassé les chiens, on récupère la barbaque mais on ne tire plus... .

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, modifié Olivier26
Revenir en haut Aller en bas
http://oliviercresson.free.fr
el gato
Accro du forum
el gato

Messages : 9658
Localisation : Villeurbanne
VPH : Giro 20 comme outil Leatherman - Stinger à l'hôpital - Baron en jachère
Date d'inscription : 26/03/2006

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 01:02

Merci pour cette précision Olivier26, effectivement, on peut faire "ouf !" après 18h.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cyclociel.com
el mano
*


Messages : 34
Localisation : Pechbonnieu
VPH : Performer Toscana 26x26
Date d'inscription : 13/07/2020

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 12:35

En bivouac au calme, pour se signaler aux éventuelles chasseurs et d'une règle plus générale aux animaux qui le reconnaissent,
il y a également le gilet jaune à poser sur le vélo pendant la nuit ( moins discret, mais quand même utile )

*

@Steph753
difficulté ou facilité de trouver un endroit ?
j'ai beaucoup plus d'expérience à pied qu'à vélo, mais je pense que c'est quand même toujours aussi facile de poser
en campagne que ce soit en mode spontané ou avec accord du riverain .
Après, plus proche ville, c'est aussi simple mais perso je ne le fais quasiment pas .

En bref, trouver un lieu inspiré c'est facile, il suffit de s'excentrer des grandes villes et de leur centre .

Et puis on en a pas encore trop parlé sur ce fil, mais c'est aussi la confiance en soi qui est essentielle
dans le camping dit "sauvage" Cool
Revenir en haut Aller en bas
el sombrero
Accro du forum
el sombrero

Messages : 5163
Âge : 59
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 14:17

Les forets domaniales sont le plan le plus sûr!+++++

Les forestiers n'y sont plus, passé 18H00.

On se méfiera des tables en bois pour casse-crouter à midi, trop proches du bord de route, afin de ne pas s'y faire repérer et agresser la nuit tombée.
C'est souvent un "cacadrome"

Elles sont représentées sur les cartes routières Michelin 1cm=2km

---------------------------------------------------------
les forets municipales sont bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
el sombrero
Accro du forum
el sombrero

Messages : 5163
Âge : 59
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 14:26

attention aussi aux balisages des propriétés privées:
il y a bien sûr ce qui est évident du simple regard:

-les murs d'enceinte,
-les grillages,
-les simples fils barbelés,
-les pancartes,

mais il y a aussi et simplement un simple fossé même très peu marqué,
voire quasiment comblé (pluie/ruissellement) ou qu'on devine à peine sur son prolongement sur sa droite ou sa gauche,
qui suffit à marquer la propriété privée.

S'il n'y a rien du tout, il y a tout à parier qu'on n'y sera pas embêté!++++
Revenir en haut Aller en bas
el sombrero
Accro du forum
el sombrero

Messages : 5163
Âge : 59
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 14:30

Avec 2 changes  -l' été- quand il fait beau et (très) chaud,
on peut faire sa lessive et surtout la sécher entre midi et 14H.

Un point d'eau pour y faire sa lessive est plus facilement repérable vers midi que le soir*  
(*quand on cherche aussi l'emplacement de son bivouac).

Mon astuce est de placer ma lessive dans un sac plastique étanche, avec de l'eau et de placer le tout dans ma sacoche.
Les cahots de la route -en roulant- font office de malaxeur.
Revenir en haut Aller en bas
velormes
***
velormes

Messages : 201
Âge : 64
Date d'inscription : 21/08/2014

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 14:53

Steph753 a écrit:

(...)
* Tente pour deux personnes, fermée avec moustiquaire et double entrées : 539g
* matelas n°1, température limite du sol = 0°C : 250g
* matelas n°2, température limite du sol = 0°C : 250g
* sac de couchage pour deux personnes, température limite -1°C : 593g pour personnes de maximum 1.83m

Total pour deux personnes : 1632g

On a dû écumer les mêmes sites... Notamment de MUL ou, plus adapté ici, de CUL (cyclisme ultra-léger, pour les monomaniaques ascendant pervers Camping sauvage 4048 ). BOn, presque 2 kg pour 2, ça le fait bien. Mais il faut être sûr du matériel et de ses limites. Cette année je serai à 2,5 kg (tente, matelas, sdc -3°). J'ai quand même perdu 1kg avec la nouvelle tente solo, et je tiens à un minimum de confort..
+1 avec el mano. A la campagne ça n'est pas trop difficile, et l'expérience apporte confiance, aptitudes et expertise. Dans les mois qui ont suivi mon petit voyage, je me suis pris plusieurs fois à chercher le bon coin en roulant...en voiture Embarassed
Et +1 avec el gato. L'eau, c'est le nerf de la guerre et, hélas, un litre pèse invariablement 1 kg. Je concède que les mecs sont, sur le plan des ablutions, peut-être culturellement avantagés et, finalement, l'exercice m'a paru plutôt assez agréable au bord des ruisseaux, de la Saône ou de la Loire. Et puis il arrive hélas un âge où, si l'on sait rester discret et protéger sa liberté,  c'est l'observateur éventuel et tordu que ça gêne le plus Camping sauvage 782111 Je ne suis pas sujet à la transpiration à outrance (par nature et.. par choix), mais cet été, avec 38 à 40°, j'étais très content de mes petits Tshirts mérinos decath.
Revenir en haut Aller en bas
Steph753
*


Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2017

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 15:02

velormes a écrit:
Steph753 a écrit:

(...)
* Tente pour deux personnes, fermée avec moustiquaire et double entrées : 539g
* matelas n°1, température limite du sol = 0°C : 250g
* matelas n°2, température limite du sol = 0°C : 250g
* sac de couchage pour deux personnes, température limite -1°C : 593g pour personnes de maximum 1.83m

Total pour deux personnes : 1632g

On a dû écumer les mêmes sites... Notamment de MUL ou, plus adapté ici, de CUL (cyclisme ultra-léger, pour les monomaniaques ascendant pervers Camping sauvage 4048 ). BOn, presque 2 kg pour 2, ça le fait bien. Mais il faut être sûr du matériel et de ses limites. Cette année je serai à 2,5 kg (tente, matelas, sdc -3°). J'ai quand même perdu 1kg avec la nouvelle tente solo, et je tiens à un minimum de confort..
+1 avec el mano. A la campagne ça n'est pas trop difficile, et l'expérience apporte confiance, aptitudes et expertise. Dans les mois qui ont suivi mon petit voyage, je me suis pris plusieurs fois à chercher le bon coin en roulant...en voiture Embarassed
Et +1 avec el gato. L'eau, c'est le nerf de la guerre et, hélas, un litre pèse invariablement 1 kg. Je concède que les mecs sont, sur le plan des ablutions, peut-être culturellement avantagés et, finalement, l'exercice m'a paru plutôt assez agréable au bord des ruisseaux, de la Saône ou de la Loire. Et puis il arrive hélas un âge où, si l'on sait rester discret et protéger sa liberté,  c'est l'observateur éventuel et tordu que ça gêne le plus Camping sauvage 782111
[/quote]

Jusqu'à présent (depuis 4 années) j'utilise un "poncho-tarp" . Nous en avons un chacun. Pour dormir par temps sec ou avec de la rosée c'est pas mal du tout.
Avec du vent , il y a intérêt à s'être bien placé OU à ne pas être dans un lieu où le vent est très tournant (c'est du vécu).
Avec de la petite pluie ça passe.
Avec de la grosse pluie (et éventuellement fort vent), je n'ai pas essayé mais je suis sceptique.
A cela s'ajoute mes constats : lorsque le Silnylon 15 deniers prends la rosée (ne parlons même pas de pluie) il se détend. Et avec le temps son imperméabilités n'est plus comme à ses premiers jours (certes, je sais, on peut/doit régulièrement remettre une bombe réimperméabilisante).

C'est ce qui m'amène à penser "plus lourd" avec cette tente Zpacks Duplex : fermée, moustiquaire, le tissu ne se détend pas lorsqu'il pleut, le tissu restera toujours imperméable.

Revenir en haut Aller en bas
JimmyP
Posteur d'argent
JimmyP

Messages : 424
Âge : 66
Localisation : Entre Vierzon, Bourges et Châteauroux
VPH : ICE VTX, HPV Gekko fx 20.
Date d'inscription : 26/07/2018

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 17:53

En forêt domaniale, tous les gardes forestiers que je connais m'ont toujours assuré ne jamais chercher noise à ceux qui bivouaquent tranquillement et ne s'installent pas.
Revenir en haut Aller en bas
el sombrero
Accro du forum
el sombrero

Messages : 5163
Âge : 59
Localisation : Hautes Pyrénées (65)
VPH : Trike Gforce xts suspendu 26"-20"
Date d'inscription : 04/09/2007

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 18:14

Pour le duvet,
avec les années, j'ai pris plus que de l'embonpoint,
cela conduit à avoir un duvet:

-bien plus grand, tant en largeur qu' en longueur*,
-avec plus de rembourrage (mon poids écrase bien plus le duvet au sol: grosse perte calorique!!!!)
en bref: 2x plus lourd qu'avant

*mon bedon fait rétrécir la longueur, j'ai un modèle allemand de 2,20m.


Dernière édition par el sombrero le Ven 19 Fév 2021, 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Steph753
*


Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2017

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 18:29

el sombrero a écrit:
Pour le duvet,
avec les années, j'ai pris plus que de l'embonpoint,
cela conduit à avoir un duvet:

-bien plus grand, tant en largeur qu' en longueur*,
-avec plus de rembourrage (mon poids écrase bien plus le duvet au sol: grosse perte calorique!!!!)
en bref: 2x plus lourd qu'avant

*mon bedon fait rétrécir la longueur, j'ai un modèle allemand de 2m.

la partie du sac de couchage (qu'importe que ce soit des plumes ou du synthétique) qui est située entre ton corps et le matelas sera écrasée par ton poids quel que soit ton poids. Smile
Dès lors, la thermicité sous ton corps sera surtout due au matelas et non au sac de couchage.
C'est donc important d'avoir un matelas dont l'isolation thermique (indiquée en R-Value) soit supérieure à la température du sol.

La température limite d'utilisation d'un matelas est issue d'un calcul simple :
Température_limite_utilisation (°C) = 16 - R-Value (US) * 6,78

A titre d'exemple, le matelas NeoAir UberLite de chez Thermarest a une R-Value de 2.3

Température limite d'utilisation = 16-(2.3*6,78) = -0.4°C

Peu importe ton poids, peu importe le type de garnissage de ton sac de couchage, peu importe (enfin presque car il y a des extrêmes ;-) ) l'épaisseur ou quantité de garnissage de ton sac de couchage, si tu es avec ce matelas alors que le sol est à -2°C tu auras froid.

Remarque : je n'ai jamais su si cette limite d'utilisation c'est la limite "confort" ou la limite "extrême".

Autre remarque : il ne faut pas que le sac de couchage soit trop chaud sous peine de transpirer ... et d'avoir finalement froid.

Autre remarque : il ne faut pas être nu dans le sac de couchage mais au minimum avec des sous-vêtements (ou alors dans un "drap de sac"). Et il ne faut pas porter de sous-vêtement en coton (sous peine là encore de s'exposer à un problème de froid)

Revenir en haut Aller en bas
J. D'Alès
Accro du forum
J. D'Alès

Messages : 2397
Âge : 77
Localisation : Genève suisse
VPH : Milan SL Mk3 no 12
Date d'inscription : 25/03/2013

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 18:36

Le couchage est une chose, mais comment faites-vous pour le manger ?
Revenir en haut Aller en bas
olivier26
Accro du forum
olivier26

Messages : 6024
Âge : 65
Localisation : Buis les Baronnies !
VPH : ICE Trike VTX Black, Sokol A1, Métabike,Fate Bique Bottecchia, Python1
Date d'inscription : 05/01/2006

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 18:50

Je ne pars presque jamais "léger". C'est plus souvent avec popote, et réchaud à essence (lourd mais jamais pris de court).
Ces temps-ci, les restau sont fermés, exceptés les pizzas et Cie à emporter, mais ça ne vaut pas un bon plat de pâtes...

__________________________________
Le vélo couché est au vélo droit  ce que la chaise longue est au tabouret ...
Olivier25, modifié Olivier26
Revenir en haut Aller en bas
http://oliviercresson.free.fr
Steph753
*


Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2017

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 19:01

J. D'Alès a écrit:
Le couchage est une chose, mais comment faites-vous pour le manger ?

Alors là ça dépend des gens et souhaits et particularités de chacun.

- Certains vont vouloir aller absolument au resto chaque jour (en ce moment ça n'est pas possible).
- D'autres sont partisans des plats déshydratés (largement meilleurs et plus équilibrés que les célèbres Bolino)
- D'autres vont se dire «j'ai tout pris du matériels ultra léger de sorte que je puisse me faire plaisir avec de la nourriture lourde»
- D'autres vont se dire «pour une balade si courte, je me sens capable (parce que je l'ai progressivement expérimenté) de RIEN manger du tout»
- D'autres vont se dire «je ne me sens pas du tout capable de ne pas manger de sucre saccharose toutes les X heures dans le cas d'un effort physique long»
- D'autres encore vont se dire «je sais que je peux tenir sans problème en mangeant uniquement des "mélange étudiant"»

Concernant le type de rechaud (gaz, bois, alcool, essence), là encore ça dépend de plein de paramètres propres à chacun (durée du trek, altitude, etc).

Difficile de faire une synthèse de tout ça en si peu de lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Pat16
Accro du forum
Pat16

Messages : 4868
Âge : 65
Localisation : Charente
VPH : CATRIKE 700 LEIBA X-Stream assisté moteur roue réducté Milan SL MK2 N°007 (jusqu'en Octobre 2020) et maintenant Milan SL carbone MK6
Date d'inscription : 20/10/2011

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 19:37

@ Olivier : """des pâtes !!! à la bolo 😅🤣""".
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume85
Posteur de bronze
Guillaume85

Messages : 236
Âge : 36
Localisation : Challans 85
VPH : Nazca Pioneer
Date d'inscription : 10/05/2010

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyJeu 18 Fév 2021, 23:14

J'ai lu ce fil avec intérêt.

Je pratique le camping sauvage depuis une dizaine d'années.
Au début j'essayais de me planquer (forêt, pré isolé...). Je me retrouvais à planter la tente au milieu des herbes hautes, parfois sur un terrain en pente, ou bien sur des chaumes de blé (rien à voir avec une pelouse... beaucoup moins plat).
Finalement j'ai assumé ma pratique de camping sauvage et désormais je me mets plus près des villes, j'essaie de trouver un bout de pelouse sur des terrains publics :
- dans les jardins publics ou parcs qui restent ouverts la nuit
- sur les aires de pique-nique qu'on peut voir le long des voies vertes
- près des stades de foot, ou salles omnisports
En plus souvent on trouve un robinet à proximité (vestiaire de foot, église, cimetière).
Et en réfléchissant, j'ai conscience que des gens peuvent me dire que je n'ai pas le droit patati patata mais jusque là tout s'est bien passé.

Je ne fais pas la lessive à la main. J'ai essayé (en dehors d'une pratique cyclo-camping) : le résultat était nul. Ou bien la lessive était de mauvaise qualité ou bien je ne suis pas doué (j'ai brossé etc...).
En revanche j'emmène des vêtements de rechange pour une semaine à 10 jours. Et si besoin, je m'arrête dans une laverie.

Pour le manger, j'ai deux petits réchauds et deux ou trois bouteilles (si une est presque vide) dans les sacoches : je peux faire revenir des oignons et cuire un oeuf, et en même temps je peux faire cuire des pâtes. Je range la nourriture (lentilles, riz, pâtes) dans des sacs en tissus ou en plastique.
J'emmène assez d'eau sur mon vélo pour la cuisson, la vaisselle, boire, faire ma toilette. (2 bidons de 0.75 litres + 1 bidon plus petit qui peut être rempli dans un petit évier typique des toilettes publiques et peu servir de contenant intermédiaire pour remplir les grands bidons).
J'utilise des casseroles gigognes qui ont une forme cylindrique haute pour limiter les pertes de chaleur.


Dernière édition par Guillaume85 le Ven 19 Fév 2021, 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://unpetitanesurlaroute.ek.la
Steph753
*


Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2017

Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage EmptyVen 19 Fév 2021, 05:43

Guillaume85 a écrit:

(...)
Je ne fais pas la lessive à la main. J'ai essayé (en dehors d'une pratique cyclo-camping) : le résultat était nul. Ou bien la lessive était de mauvaise qualité ou bien je ne suis pas doué (j'ai brossé etc...).
En revanche j'emmène des vêtements de rechange pour une semaine à 10 jours. Et si besoin, je m'arrête dans une laverie.

Soit c'est un problème de lessive, soit c'est un problème de matière de tissu de vêtements .... soit les deux cumulés.

Dans tous les cas :
- n'utilise pas de vêtement en coton
- il existe différentes matières de synthétiques (celles à fibres froides, celles à fibres chaudes) et étonnamment certaines puent moins que d'autres
- les vêtements en laine très fine c'est pas mal du tout : Exemple Woolpower série LITE (en version manche courte pour les saisons chaudes) ou autre marque qui a un mix laine/synthétique mais à faible grammage (100 ou 140 maxi)
- vêtement avec particules/matiere de jenesaisplusquoi qui fait que c'est antiodeur (j'en avais vu chez Musto et des personnes m'avaient rapporté l'efficacité de ces machins anti-odeur car ça freine le développement des bactéries)

Si le vêtement n'est pas un truc qui pue énormément lorsqu'on a transpiré dedans, alors un bon rinçage, puis trempage, puis laisser sécher à l'air libre suffit (dans le cadre d'un petit trek).

Concernant la lessive, j'ai été très surpris de l'efficacité des plantes saponaires sauvages qu'on trouve à proximité des ruisseaux. Ca lave. Oui ça lave, ça ne fait pas que mousser pour faire joli. Et on peut sans probleme se laver le corps avec. Il suffit d'en prendre de grosses poignets (au début j'en prenais trop peu) et de frotter avec de l'eau, tout simplement. Par contre ça laisse une odeur ... d'herbe. On aime ou pas. Mais en tous cas il n'y a pas plus écologique !

Enfin, penser aussi à son alimentation. Selon les habitudes alimentaires, l'odeur de notre transpiration n'est pas du tout la même.

Enfin (bis Camping sauvage 4048 ), prendre l'habitude de se brosser à sec tout le corps juste avant de prendre une douche (même au quotidien chez soi) : ça enlève les peaux mortes (ça fait une sorte de gommage). C'est ces peaux mortes qui sentent. La brosse ressemble à ça ou à ça (les deux liens sont à titre d'exemple, achetez ça où vous voulez). La première fois qu'on l'utilise ça fait bizarre, on se sent un peu comme un cheval qu'on brosse Camping sauvage 4048 . Mais l'efficacité se fait vite ressentir.
La brosse peut éventuellement s'emmener en trek, mais c'est inutilement lourd à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Camping sauvage Empty
MessageSujet: Re: Camping sauvage   Camping sauvage Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Camping sauvage
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Vélorizontal, vélo couché et autres véhicules à propulsion humaine :: Les Activités du Vélorizontal :: Forum du Voyage-
Sauter vers: